Reconfinement : l’État et les consommateurs appelés à leur responsabilité pour sauver le commerce et le made in France

kippit anti Black Friday FIMIF cadeau Made in France
Édition Alsace Lorraine / novembre 2020

Les appels à l’action se multiplient pour éviter les effets désastreux d’un reconfinement à la veille des Fêtes.


Avec, dans leur collimateur, les plates-formes numériques. Une première lettre ouverte de quatre fédérations du commerce (CDF,
FFAC, FNCV, CNCC) fustige les “privilèges exorbitants dont bénéficient les pure players de l’e-commerce dans notre pays”.


Outre la réouverture des magasins le 12 novembre et “l’interdiction” du Black Friday, les auteurs ” [exigent] la fin de [cette] iniquité structurelle”.
Seconde initiative, un courrier de la Fédération indépendante du made in France, signé par 50 chefs d’entreprise (dont io83. Le Biberon
français. Kippit…
). Ils appellent les consommateurs à “ne pas donner la priorité par facilité” aux “géants internationaux de la distribution” et
à “refuser d’acheter des produits qui viennent de l’autre bout du monde”.

Et de conclure qu'”une solution pragmatique s’impose à nous : acheter français”.

Aucun produits dans votre panier.