L’entreprise toulousaine d’ électroménager durable kippit projette de créer une usine en Ariège

La jeune entreprise d’ électroménager toulousaine kippit a pour projet de créer une usine en Ariège. Kippit, c’est une aventure née en 2018. Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet créaient alors à Toulouse une solution pour tous ceux qui ont vécu avec agacement une panne avec leurs différents appareils. Leur but : fabriquer de l’électroménager durable, local et réparable. 

Électroménager : grille-pain, bouilloire électrique, lave-linge

La jeune société remportait le prix de l’innovation dès le lancement de son premier produit, la bouilloire JAREN, un condensé de technologie « 100 % réparable ». 

Depuis, l’entreprise a grandi, fabriqué un grille-pain et un lave-linge. Et elle continue d’accumuler les prix et les encouragements. Comme ce fut le cas en octobre 2021 avec l’appel à projets  Entreprises engagées pour la transition écologique.

électroménager usine ariège kippit

En Couserans

En ce moment, l’entreprise est au salon du Made in France à Paris. Mais elle se projette aussi dans l’avenir. Et il passera par l’Ariège, où Kippit entend construire une usine. Elle sera consacrée au gros électroménager et devrait voir le jour sur le territoire de la communauté de communes Couserans-Pyrénées.

Selon nos confrères de la Lettre M, l’entreprise entend investir « entre 4 et 6 millions d’euros » dans ce projet.

Mi-octobre, des élus ariégeois ont ainsi visité les locaux de l’entreprise en Haute-Garonne pour discuter de cette future implantation.

Contacté par Actu Occitanie, Jacques Ravinet, le cofondateur de Kippit, n’a pas souhaité en dire plus. « Nous sommes vraiment au début du projet d’usine en Ariège », nous a-t-il déclaré. Rendez-vous donc dans quelques mois pour en découvrir les détails.

Aucun produits dans votre panier.