On parle de nous

kippit, de l’électroménager à réparer soi-même

LES HORIZONS
électroménagers à réparer soi-même
Maeva Bossard – Le 18 mars 2021 – 4 minutes pour apprendre quelque chose d’utile

De l’électroménager à réparer soi-même, c’est possible grâce à kippit !

kippit est une entreprise qui fabrique de l’électroménager à réparer soi-même grâce à des pièces et des technologies faciles d’accès. Un bel exemple de structure qui lutte contre l’obsolescence programmée et qui souhaite prouver qu’un autre modèle de consommation, durable, est possible.

Des appareils électroménagers durables et réparables, voilà ce que propose l’entreprise Kippit. La start-up fabrique et commercialise des engins électroménagers, plus particulièrement une bouilloire multifonction et bientôt un lave-linge et un grille-pain, que les consommateurs peuvent réparer ou modifier eux-mêmes.

L’entreprise fait justement en sorte de permettre aux clients d’accéder facilement aux pièces des produits en choisissant des matériaux et des technologies adaptées.Qui plus est, les plans sont disponibles en open source pour que les consommateurs puissent assurer leurs propres modifications fonctionnelles et design s’ils le souhaitent ou s’ils en ont besoin. Kippit, basée à Toulouse, privilégie également la fabrication locale avec des ateliers régionaux et inclusifs et des fournisseurs Français et Européens.

La panne de trop comme genèse d’un projet environnemental

L’obsolescence programmée est aujourd’hui considérée comme un délit en France, et ce depuis 2015. Il aura fallu pour cela une action combinée de plusieurs associations et un certain nombre de constats. Par exemple sur l’espérance de vie d’un ordinateur qui n’était plus que de 5 ans contre 11 en 1985. Cependant, cette obsolescence provoquée existe toujours et les consommateurs sont insuffisamment informés et protégés contre ce fait. La difficulté à réparer les produits, notamment, en est l’une des causes. En France, seuls 44% des appareils électroniques sont réparés lorsqu’ils tombent en panne.

Pour Kareen Maya Levy et Jacques Ravinet, la naissance de Kippit est d’ailleurs liée à une panne. À l’origine, ils étaient gérants d’un institut de sondage. Un jour, la machine à laver de Kareen tombe en panne, …

Découvrez notre concept : l’électroménager à réparer soi-même !

Aucun produits dans votre panier.