Acheter moins mais mieux avec des produits durables !

Logo 60 Millions de consommateurs

Ne jetez plus vos appareils électroménagers, réparez-les ! Un meuble pour la vie, un lave-linge ou un mixeur fiables vingt ans, un smartphone au top durant cinq ans… Un nombre croissant de consommateurs se prend à rêver d’acheter des produits durables, par économie ou pour préserver la planète.

produits durables kippit 60 millions de consommateurs

Alimentation, mobilier, construction, habillement… Les produits dits durables couvrent tous les secteurs et séduisent les consommateurs. Pour preuve, lorsqu’ils sont informés de la durée de vie plus élevée d’un produit, ses ventes augmentent de 56 % en moyenne (selon une enquête du Conseil économique, social et environnemental – Cese de 2016). «La dynamique en faveur de la consommation et des modes de vie responsables est en marche et ne se limite pas au stéréotype de “l’écolo-bobo” », conclut le rapport de l’Obser-vatoire société et consommation (Obsoco) sur la consommation responsable.

Les marques l’ont bien compris, et le slogan du Fairphone, smartphone écoconçu et durable, en témoigne : «Bon pour la planète et votre portefeuille ». Les produits neufs durables sont évidemment meilleurs écologiquement parlant, puisque 80 % de l’impact environnemental d’un produit se fait au moment de sa production. Il est donc crucial de le choisir fiable et d’allonger sa durée de vie au maximum. D’ailleurs, si l’on augmentait de 50 % la durée de vie des produits informatiques, de télécommunication, électroménagers et textiles, on économiserait 77 millions de tonnes de CO2 par an en France, selon une étude HOP/Auxilia. Soit plus de deux fois la quantité d’émissions du secteur aérien. L’argument «bon pour votre portefeuille » est moins évident à première vue, car les objets durables sont souvent plus coûteux.

produits durables kippit 60 millions de consommateurs

L’AVANTAGE D’OBJETS POLYVALENTS OU ÉVOLUTIFS

En dehors des produits technologiques et de l’électroménager, la polyvalence peut également constituer un élément de durabilité. Cette tendance se fait jour à travers nombre d’innovations, telle la bouilloire multifonction de Kippit (en référence à keep it, en français «garde-le »), qui, au-delà de faire bouillir de l’eau, permet d’infuser du thé, chauffer un biberon, cuire à la vapeur, réchauffer un plat et préparer des pâtes pour deux (environ 200 €). Le succès de cette innovation étonne encore ses concepteurs : «Sans aucune publicité, et malgré le confinement, nous avons récolté 245000 € de financement participatif et avons déjà 1800 précommandes », s’enthousiasme Kareen Maya Levy.

ANTICIPER LES POSSIBILITÉS DE RÉPARATION

Dernier axe pour acheter durable, essentiel : la réparabilité, qui doit être pensée dès la conception. «Nous développons actuellement un lave-linge qui comportera cinq cartes à puce interchangeables et non miniaturisées afin d’être plus solides, explique Kareen Maya Levy. La réparation sera bien plus simple et moins coûteuse qu’avec une carte unique et miniature à plusieurs centaines d’euros, qui peut dissuader de réparer. »

La loi sur l’économie circulaire a instauré un indice de réparabilité voué à devenir un indice de durabilité en 2024. «Comme le Nutri-Score aide les gens à mieux choisir leurs aliments, la loi est là pour faire évoluer et faciliter les choix vers le durable », analyse Dominique Kreziak, maître de conférences en marketing à l’IAE Savoie Mont Blanc, chercheuse en comportement du consommateur. Une belle avancée selon Benoît Delporte, mais avec un bémol tout de même : «Ce sont les marques qui vont noter leurs propres produits et seules cinq catégories d’appareils sont concernées… » MaGarantie5ans a lancé son indice de réparabilité volontaire et Fnac Darty son label Choix durable, qui valorise les produits ayant peu de pannes sous garantie et dont les pièces détachées sont les plus disponibles.

Aucun produits dans votre panier.