Made in France

Made in France: supprimer les freins à l’achat

L’étude réalisée par l’institut de sondage IFOP pour le compte de la Fabuleuse French Fabrique met en lumière les freins à l’achat des produits made in France. Un décryptage qui ouvre de nouveaux horizons pour les fabricants, les distributeurs et les consommateurs.

Alors que la dernière édition du salon des produits Made in France, MIF Expo, remportait à Paris en novembre dernier un incontestable succès -80.000 visiteurs, 570 exposants- une étude réalisée par l’Ifop, à l’initiative de la Fabuleuse French Fabrique, dévoilait que 56% des français avaient difficilement accès aux produits fabriqués en France. Cet état des lieux réalisé auprès d’un échantillon représentatif, ouvre la voie à des pistes d’amélioration pour permettre aux fabricants de trouver leur public. Et inversement.

Principal frein à l’achat : le prix

Selon l’étude, c’est d’abord le prix qui constituerait le frein principal à l’achat des produits made in France. Ils sont 57% à trouver le prix de ces produits fabriqués en France trop élevé.

En éco-concevant le premier produit de sa gamme d’électroménager durable et réparable, la bouilloire Jaren, les équipes de kippit ont engagé une réflexion approfondie sur le sujet du prix. Compte tenu des coûts d’approvisionnement des pièces et des conditions éthiques de fabrication, le coût des produits made in France est sensiblement plus élevé que des produits venus notamment de Chine ou d’Europe de l’Est.  

Pour le premier produit de sa gamme, la bouilloire multifonction Jaren, kippit a choisi de créer un produit unique dans ses fonctionnalités, il est ainsi sans réel concurrent direct.

De plus,  l’acte d’achat est lui aussi spécifique: le consommateur sait ce qu’il achète, pourquoi il l’achète, avec la garantie d’un fonctionnement dans la durée. Un des enjeux pour les fabricants consiste à expliquer, à garantir la transparence du circuit de fabrication, dans des conditions éthiques exemplaires.

C’est la voie que kippit a choisi pour rencontrer son public.

Des produits difficiles à trouver

Le second frein à l’achat mis en exergue par l’enquête, c’est la difficulté à trouver les produits. 35% des personnes interrogées ignorent comment accéder aux produits made in France.

kippit résout cette problématique en s’appuyant sur son site de e-commerce et en nouant des partenariats avec différents acteurs qui partagent sa philosophie. La marque compte aussi sur sa communauté de Kippers pour la mettre en avant !

Faire connaître les produits français

Troisième frein à l’achat : la faible notoriété des produits, pour 28% des français interrogés

Pour kippit, la réflexion autour de la notoriété de la marque s’est engagée très tôt dans le processus de conception. L’entreprise s’est entourée de partenaires de communication professionnels engagés, partageant sa vision et son état d’esprit, pour l’épauler et donner de la visibilité à sa marque. A ce jour, alors même que la bouilloire Jaren s’apprête seulement à être lancée, kippit s’est rendue visible auprès de 4 millions de personnes, via les articles de presse, les émissions de télévision et de radio, les réseaux sociaux.

Une offre réduite de produits

24% des français trouvent que les offres Made in France sont trop réduites. Parce qu’on se lance, parce que les moyens de développement d’une gamme ne sont pas toujours disponibles, l’offre de produits made in France donne parfois l’image de gammes trop réduites. Sur ce point, kippit a décidé dès l’origine :

  • de permettre la « customisation » de sa bouilloire, pour la rendre la plus personnelle possible
  • d’offrir toute une série d’accessoires qui en font un produit multiple – théière, chauffe biberon, cuisson vapeur, cuisson de pâtes ou de riz…-

Rassurer sur l’origine réelle du produit

La transparence sur l’origine, la fabrication, la distribution est un élément clef de déclenchement du choix en faveur des produits made in France. 14% des français déclarent manquer de confiance sur l’origine des produits. kippit a placé la transparence au cœur de son entreprise et va même plus loin, avec la mise en ligne de ses plans de fabrication, en open source.

Ce Qu’il Fallait Démontrer

Outre les disparité générationnelle et géographique, qui constituent également des freins à l’achat de produits made in France, l’étude détaille avec clarté les cinq principaux freins à l’achat. Que kippit a su anticiper. CQFD.

A propos de l’étude

L’étude IFOP a été réalisée du 6 au 8 novembre 2019, en ligne, auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus.

A propos de la Fabuleuse French Fabrique

Fondée par Virginie Vivier et Stéphane Devulder, la Fabuleuse French Fabrique se présente comme un écosystème qui favorise les rencontres entre consommateurs et producteurs du Made In France. La plateforme en ligne vise à informer, à créer une communauté, à distribuer des produits. Les fondateurs envisagent également la mise en œuvre d’un réseau de boutiques physique.

2 Anciens Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.