Zéro Déchet

6 astuces pour facilement limiter son empreinte écologique

Reduire empreinte ecologique astuces zero déchet durabilité

L’année 2019 aura une fois de plus été rythmée par de nombreuses sonnettes d’alarmes écologiques. Entre les discours de Greta Thunberg ou les nombreuses conférences du scientifique Aurélien Barrau, voilà encore une année écoulée où notre empreinte écologique aura beaucoup fait parler d’elle.

Le Black Friday et les fêtes de fin d’année approchant à grands pas, la consommation mondiale s’apprête à battre un nouveau record. Pour contrer cela, kippit a rejoint le collectif « Make Friday Green Again » . Car nous pouvons tous individuellement faire des gestes pour consommer de manière plus raisonnée et réduire son empreinte écologique.

Il n’y a pas de petit geste quand nous sommes 7 milliards à les faire

En plus de boycotter avec nous le Black Friday, voici 6 conseils pour limiter facilement votre empreinte écologique.

1. Manger moins de viande rouge

Réduire sa consommation de viande peut être un premier pas vers la réduction de son empreinte écologique.

L’agriculture fait en effet partie du top 3 des secteurs d’activité émetteurs de gaz à effets de serre (GES). Le journal Le Monde nous informait même l’année dernière que la consommation mondiale de viande n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui, produisant ainsi 14,5% des émissions de GES.

La viande bovine est plus particulièrement pointée du doigt, et ce, pour plusieurs raisons.

Les vaches ont besoin d’énormes quantité d’eau et de céréales pour se nourrir. Des pans entiers de forêt Amazonienne sont donc rasés pour la culture du soja destinée à la nourriture animale. Au point que près de 40% des céréales produites et récoltées dans le monde servent à nourrir le bétail (toujours selon Le Monde). Sans parler des quantités pharamineuses d’eau potable utilisées.

Autre fait cocasse, les pets et rots de vaches émettent d’énormes quantités de GES. Un pet équivaudrait aux émissions de gaz équivalentes à 10km effectués en voiture !

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des autres types de viande sont beaucoup moins émettrices de gaz. Vous pouvez donc réduire votre consommation de viande rouge sans vous priver entièrement de viande pour autant. La clé du succès, c’est d’être raisonné(e) 🙂

2. Réduire les emballages

Nous vous épargnons les chiffres alarmants sur les quantités de déchets générés chaque année en moyenne par Français. Même si le tri et le recyclage sont de plus en plus réalisés par les Français, le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

En effet, en dépit des progrès réalisés dans les techniques de recyclage depuis 10 ans, seuls 3% des plastiques triés sont réellement recyclés (selon France Inter)

La technique la plus efficace reste donc de réduire ses déchets. Comment ? Voici quelque petits gestes à adopter :

  • Acheter en vrac les denrées sèches
  • N’utiliser qu’un seul sachet pour tous vos fruits et légumes au supermarché
  • Privilégier les produits à la coupe que déjà emballés
  • Dire non à la paille au restaurant ou dans les bars
  • Investir dans une gourde en Inox
  • Amener son Tupperware chez le traiteur ou lorsque vous commandez à emporter
  • Dire non aux capsules de café
  • Privilégier le ré-utilisable au jetable de manière générale (protections hygiéniques, mouchoirs, couverts, sacs)

Ces gestes peuvent paraitre anodins, mais ils permettront de réduire votre impact écologique sans pour autant bouleverser toutes vos habitudes.

3. Favoriser les circuits courts

Que ce soit pour l’alimentaire ou vos achats en général, privilégiez les produits français dans la mesure du possible.

Pour la nourriture, il ne fait nul doute que vos denrées seront de bien meilleure qualité si elles ont été produites à quelques kilomètres de chez vous que si elles ont traversé un continent, probablement sous conservateur et colorants pour arriver jusqu’à l’étalage.

Cette astuce va de pair avec la consommation de fruits et de légumes de saison. Si vous ne trouvez pas l’aliment que vous recherchez cultivé sur le sol français, c’est qu’il y a de (très) grandes chances pour que ce ne soit pas la bonne période pour l’apprécier!

Il en est de même pour les produits manufacturés, privilégiez le Made in France !

Le transport par cargo et avion des matériaux et marchandises est LA source d’émission de GES en tête du classement.

De plus en plus d’alternatives françaises voient le jour, c’est le moment de les tester. Chez kippit, nous relevons le défi de proposer de l’électroménager durable 100% français. Découvrez nos appareils.

4. Bannir l’avion (ou le prendre de manière plus raisonnée)

Ce qui est valable pour les produits manufacturés l’est aussi pour les hommes, le secteur du transport contribue énormément au réchauffement climatique. Comme le prix d’un billet d’avion s’est largement démocratisé ces dernières années, la croissance du trafic aérien ne cesse de progresser.

Il parait donc essentiel de limiter ses trajets en avion. Donnez-vous des règles à vous-même, par exemple :

  • Jamais de vol interne sauf urgence majeure
  • Voyage à l’étranger en avion qu’une année sur deux
  • Week-end en Europe en train uniquement

À vous de trouver l’équilibre qui vous convienne le mieux pour réduire vos voyages en avion.

Vous pouvez avoir cette même remise en question avec l’utilisation de la voiture en favorisant l’utilisation des transports en commun ou de sites de covoiturage réguliers pour les trajets maison-travail !

5. Réparer au lieu de remplacer

La fameuse obsolescence programmée est loin d’être innocente dans cette empreinte écologique. Cette fâcheuse tendance qu’ont les concepteurs de volontairement réduire la durée de vie d’un produit nous pousse toujours plus à la consommation.

Or, qui dit racheter dit ré-utiliser de la matière première, re-consommer de l’énergie pour la production et transporter une seconde fois le tout. Un sacré coût pour l’empreinte carbone !

Réparer plutôt que remplacer est donc une excellente solution pour être plus responsable.

Chez kippit, nous luttons contre l’obsolescence programmée en vous proposant des appareils d’électroménager qui sont conçus pour durer et pour être facilement réparables. En bref, pour ne jamais avoir à les changer 😉

Pour tous les biens qui ne peuvent pas tomber en panne mais que vous ne souhaitez tout simplement pas garder, privilégiez l’économie circulaire. Rien ne se perd, tout se transforme ! Donner ou vendre de seconde main évitera à une autre personne d’avoir à acheter du neuf, et ainsi de suite. Vinted, Le Bon Coin, ToGoodToGo, les alternatives ne manquent pas pour limiter le gaspillage au maximum.

6. Privilégier les appareils multifonctions

Les appareils multifonctions peuvent également être une solution pour vous permettre de consommer moins et plus intelligemment.

Au lieu d’acheter un appareil à raclette ET un appareil crêpe party, achetez-en un 2 en 1. De même pour des outils de bricolage. Cela réduira le nombre d’appareils dans la maison.

D’ailleurs, découvrez notre bouilloire Jaren 4 en 1 qui permet d’infuser les thés et tisane, cuire du riz ou des pâtes, cuire au bain marie, chauffer un biberon et cuire à la vapeur !

Et vous, quels conseils souhaitez-vous essayer d’appliquer dans votre quotidien pour réduire votre empreinte écologique ?
Avez-vous d’autres astuces à partager avec nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.